GUADELOUPE

Eco-randonnée en kayak dans la réserve naturelle du Grand-Cul de Sac Marin – Guadeloupe

Fermée au large par le corail, la réserve du Grand Cul-de-sac marin est une baie de 15 000 hectares partagée par les deux îles papillon que forme la Guadeloupe (côte nord de Basse-Terre et côte ouest de la Grande-Terre).

Ce matin on prend la direction du petit port de pêche de Vieux Bourg, à Morne-A-L’eau au Nord-Ouest de Grande-Terre. Nous avons rendez-vous pour une éco-randonnée en kayak dans la réserve naturelle du Grand-Cul de Sac Marin. A vos marques, prêt, pagayer… C’est parti pour une visite guidée des secrets de la mangrove qui abrite un merveilleux écosystème avec l’avantage de pouvoir passer là où les bateaux ne peuvent pas se rendre.

Port de pêche de Vieux Bourg ©lemondedesmirons

SOMMAIRE

Récit d’une éco-randonnée en kayak

Quel prestataire pour une excursion ?

A découvrir autour de Morne-à-l’Eau ?

Où manger ?


Récit d’une éco-randonnée en kayak

On prend le temps de s’équiper chez Ti Evasion avec toute la panoplie d’équipement dédié à la sortie, gilet de sauvetage, pagaie, kayak, quelques consignes de sécurité… Et c’est parti !

On se met à l’eau avec notre embarcation du jour, on entre dans le cœur du lagon abrité par la barrière de corail, l’Anse du Vieux Bourg entourée par quelques îles et îlets (Rat, Macou, Duberran, Jacques) de quoi admirer la ville avec un peu de recul.

Vue sur l’église de Vieux-Bourg ©lemondedesmirons

Après quelques mètres en pleine mer, on pénètre doucement sous des arches naturelles dans cet écosystème que forme la mangrove, une forêt essentiellement constituée de palétuviers adaptés à se développer en milieu salin. Elle joue un rôle très important non seulement pour la faune qu’elle abrite (refuge, reproduction, alimentation) mais, elle sert aussi de barrière naturelle protectrice lors de catastrophe naturelle…

La mangrove ©lemondedesmirons

Cette ambiance indescriptible dans ce jeu d’ombre et de lumière à l’abri au beau milieu des palétuviers est juste incroyable !

La mangrove couvre environ 5% du territoire de la Guadeloupe dont les plus grandes étendues bordent le Grand-Cul de Sac Marin avec une partie classée réserve naturelle. Il existe plusieurs types de palétuvier, le rouge, le noir, le gris et le blanc. Chaque forêt de palétuvier pousse sur une zone de correspondance au développement de son milieu :

-Le palétuvier rouge : mangrove de bord de mer de grande profondeur d’eau

-Le palétuvier noir : mangrove arbustive de faible profondeur d’eau

-Le palétuvier gris et blanc : mangrove de zone sèche

Découverte du cœur de la mangrove ©lemondedesmirons

On se faufile toujours un peu plus loin entre les racines, ici, la diversité de la faune est riche et varié, on trouve des crabes, des poissons, des raies pastenagues, des étoiles de mer, des méduses, des concombres des mer, des oursins, des lambis, des pélicans, des frégates, des aigrettes Neigeuses et beaucoup d’autres espèces…

Dans ce milieu en regardant le fond de l’eau elle tapisse le sol, la méduse anémone, ressemblant à une méduse lorsqu’elle flotte en surface et à une anémone lorsqu’elle jonche le fond.

Méduse Cassiopeia frondosa ©lemondedesmirons

Une belle façon d’apprendre sur la faune et la flore locale, pour la petite histoire, l’étoile de mer ci-dessous a une anomalie puisqu’elle possède 6 branches au lieu de 5 et avait une ancienne trace d’attaque de Tortue … Le mieux est encore de ne pas les toucher et surtout de ne pas les sortir de l’eau.

La faune locale ©lemondedesmirons

Connaissez-vous le lambi appelé aussi « Lobatus gigas » de la famille des mollusques ?

Ce coquillage est une espèce emblématique des Caraïbes et de la Guadeloupe très apprécié pour sa consommation culinaire mettant son espèce en danger. Cet invertébré muni d’un pied musculeux peut atteindre la taille maximale de 30 centimètres. Si l’espèce est aujourd’hui protégée et sa pêche limitée par un arrêté, son prélèvement est permis aux pêcheurs professionnels durant 4 mois de l’année en cours (du 1er Octobre au 31 Janvier), si vous souhaitez gouter cette spécialité privilégiez d’en consommer de préférence durant la saison.

Coquillage vide d’un Lambi ©lemondedesmirons

Malgré la mise en place de cette réglementation, des pêcheurs plaisanciers et à pied pratique illégalement la pêche au lambi et ce braconnage pousse l’espèce à rejoindre prochainement la liste des espèces en voie de disparition… Vous croiserez sans doute une des nombreuses coquilles délaisser par les braconniers.

Il est temps de faire une pause, alors on accoste sur la petite plage d’un îlet corallien, l’îlet Macou pour un moment de tranquillité, d’exploration ou de baignade selon la volonté de chacun.

On accoste sur une île déserte ©lemondedesmirons

Situé au cap nord-ouest face au port de Vieux-Bourg, on peut y accéder en louant des kayaks ou en demandant service à un marin pêcheur. Autrefois, en bout d’îlet, veillant sur la réserve du Grand-Cul-de-Sac-Marin existait une petite chapelle de fortune Notre-Dame-de-Saint-Macou, balayée par le cyclone Hugo en 1989 elle a été remplacé par des murs en dur. Ce lieu isolé dans la mangrove est un repère sacré de marins disparus et des Bernard l’ermite.

Toutes ces îles et îlets protégeant cet écosystème sont aujourd’hui menacés par la montée des eaux amenant à terme à les faire disparaitre. Avant de quitter cette île de tranquillité, notre guide nous invite à planter quelques pousses de mangroves, ses grands haricots sur la plage.

Excursion en kayak avec Ti Evasion ©lemondedesmirons

Cette promenade sur mer est un moment agréable et enrichissant, nous vous la recommandons à 100%.


Quel prestataire pour une excursion ?

-Excursion en kayak avec Ti Evasion

Départ 9h ou 14h30 tous les jours sauf le lundi | 🕢 3h | 💰 35€/Adulte – 20€/Enfant | 🚩 Port du Vieux-Bourg

Pour organiser votre sortie en kayak de mer avec un guide diplômé d’État de chez Ti Evasion, à la matinée ou en après-midi pas besoin d’être sportif, il s’agit d’une balade en mer, par contre pensez à réserver !

Ti Evasion, excursion en kayak ©lemondedesmirons

Si vous préférez pédaler, pourquoi pas tester le vtt sur mer pour cet découverte de la mangrove ?

-Excursion avec Bel’ Mangrov

🕢 Départ 8h45 ou 13h30/demi-journée | 💰 35€/Adulte (+12 ans) – 15€-25€/Enfant | 🚩 Port du Vieux-Bourg

🕢 Départ vers 8h – 18h/journée | 💰 75€/Adulte (+12 ans) – 25€-50€/Enfant (selon l’âge) | 🚩 Port du Vieux-Bourg

En demi-journée ou à la journée, accompagné d’un guide naturaliste ornithologue de chez Bel’ Mangrov découvrez les secrets du lagon des Petites Antilles et de son écosystème.

-Excursion avec Yalodé kayak canyon Guadeloupe

En quête d’expériences différentes ? Yalodé te propose des sessions de canyoning dans la rivière des mamelles ou encore un bivouac-bain de forêt en symbiose avec mère nature par la Sylvothérapie (repose sur l’idée qu’être dans un environnement arboré a un effet bénéfique pour son bien-être et sa santé).

-Découvrir le canal des Rotours, la route de l’esclave

💰 35€/Personne en demi-journée – 65€/Adulte – 45€/Enfant (2-11 ans) – 20€/bébé en journée | 🚩 Morne-à-l’Eau

Le canal des Rotours creusé entre 1826 et 1829 à l’initiative du baron des Rotours prend son origine dans la plaine de Grippon au centre de la Grande-Terre traversant le bourg de Morne-à-l’Eau pour se jeter dans l’Océan Atlantique à Vieux-Bourg. Une main d’œuvre composée jusqu’à 400 hommes libres ou esclaves, une histoire qui coûta la vie à une trentaine d’entre eux. Cette initiative avait pour but de désenclaver Morne-à-l’eau à Pointe-à-Pitre permettant sont développement et le transit de marchandise comme le sucre.

Vous pouvez découvrir cette histoire à travers une visite en bateau dans la mangrove à la demi-journée ou la journée complète organisé par un guide local.


A découvrir autour de Morne-à-l’Eau ?

-Se baigner à la plage Babin

Le site naturel protégé de Babin est le lieu idéal pour organiser un pique nique, sur place on trouve des tables et des bancs à l’abri du soleil, on peut se prélasser dans la pelouse ou prendre un bain de boue. Ce lieu de baignade attire de nombreux baigneurs, on dit qu’une baignade dans les eaux vaseuses de badin aurait des vertus thérapeutiques contre les rhumatismes ou encore les problèmes de peau.

La plage Babin ©lemondedesmirons

-Le cimetière atypique de Morne-à-l’eau

Perché en bord de route, il se distingue par ses représentations en forme de maisonnettes à balcons ou à terrasses en carrelage damiers noir et blanc. Rassemblant à un village, le cimetière de Morne-à-l’Eau est connu dans le monde entier et pour créer ses tombes et caveaux certains font même appel à des architectes, cet arrêt incontournable est classé parmi les 11 000 lieux incroyables et merveilleux répertoriés dans l’Atlas. Si vous êtes sur place pour le jour de la Toussaint, le cimetière s’illumine !

Le cimetière de Morne-à-l’Eau ©lemondedesmirons

-La plage du souffleur

Sans doute une des plus belles plages, cette longue étendue de sable blond est souvent très fréquenté, outre la baignade de nombreuses activités nautiques sont proposés, longboard, paddle, jet-ski, surf…

La plage du souffleur ©lemondedesmirons

Où Manger ?

Le Ti Madras | Anse-Bertrand

Nous avons déguster un bon plat du jour et des bananes flambées au Rhum dans ce petit restaurant-snack aux spécialités créoles face à la mer.

Le Ti Madras et la Plage de la Chapelle ©lemondedesmirons

-Zion Train | Anse-Bertrand

A deux pas du restaurant Le Ti Madras sur la plage de la chapelle vous trouverez le snack Zion Train de quoi lézarder sur la plage avec un encas.

Snack Zion-Train ©lemondedesmirons

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :