Les Étangs de Mépieu – Réserve Naturelle – Isère


Étang Barral ©lemondedesmirons

Cette réserve naturelle de 161 hectares située sur la commune Creys-Mépieu constitue une succession de milieux humides (étangs, tourbières, mares) mais aussi de milieux secs (pelouses sèches, prairies, landes à genévrier, formations à buis, forêts de chênes) formant un paysage typique de l’Isle Crémieu.

Panneau indicatif et plan ©lemondedesmirons

La balade

🕢 Estimé 1h00  | 🚶 FACILE | 🔄 environ 3km | 🚩 Parking après le chemin de Barral

La réserve abrite 5 étangs dont les surfaces varient de 1 à 31 hectares, 2 tourbières basses alcalines et des mares viennent s’ajouter à ce réseau de milieux humides. La boucle propose la découverte de 3 des étangs et d’une tourbière, la balade commence depuis l’étang de Barral et monte dans une prairie, un petit chemin se rétrécit dans le bois de Potet et un couple de geais des chênes s’agite en ma discrète présence.

Étang Barral et bois de Potet ©lemondedesmirons

Après une petite montée précisant l’arrivée vers une falaise la vue se dégage depuis le rocher de Sormier sur le Grand étang. Surtout n’oubliez pas vos jumelles ou un bon appareil photo, le smartphone à lui seul ne suffit pas. Au loin, j’aperçois des regroupements de canes et canards, quelques couples de cygnes, des aigrettes et hérons.

Depuis le rocher de Sormier vue sur le Grand étang ©lemondedesmirons

Je reprend le chemin qui se dégage dans une prairie avec la présence de vache, d’ici pas évident de trouver les poteaux des flèches indiquant la tourbière du Marterin. Ne comprenant pas le balisage et en l’absence de chemin dans les herbes hautes en pleine saison de tiques j’ai préféré renoncer à me rendre jusqu’à la tourbière mais ce n’est que partie remise … Nous y retournerons bientôt et peut-être que vous aussi entre temps vous aurez trouvez le bon chemin 😉

Prairie en direction de la tourbière du Marterin ©lemondedesmirons

La boucle reprend depuis l’embranchement mais là aussi je n’ai pas bien trouvé et cherché la suite du chemin qui se poursuit au gré du bois de Potet, je finis donc par faire demi-tour et profite à nouveau des observations possibles au Grand Étang. En revenant au parking je décide de faire un bout de route sur le chemin du retour. En y retournant prochainement je déciderais probablement de faire la boucle dans ce sens pour trouver plus facilement l’accès. Un autre cheminement mène à l’étang de la Fulye.

Le chemin du retour au parking ©lemondedesmirons

La diversité des zones (plus de 80 habitats) offrent une variété inconsidération de faune avec la présence recensée de 35 espèces de mammifères dont la grand rhinolophe (chauves-souris), 180 espèces d’oiseaux, 49 espèces de libellules, de nombreux amphibiens, reptiles et insectes mais également une flore abondante avec les référencements de plus de 650 espèces de plantes dont aconit tue-loup et la fougère des marais. Cette diversité par la présence et l’absence d’eau permet l’installation d’espèce comme la tortue cistude qui vit en zones humides et se reproduit dans les pelouses sèches. Elle joue également un rôle important de halte migratoire et site d’alimentation pour les oiseaux (héron cendré, aigrette garzette, busard des roseaux).

Faune et flore ©lemondedesmirons

Durant une trentaine d’années, le changement des pratiques traditionnelles a entraîné une dégradation de ces espaces naturels. Cette diversité de milieux est le résultat de l’histoire géologique ainsi que des activités agro-pastorales et piscicoles que l’homme a pratiquées pendant des siècles et qui sont aujourd’hui fortement menacées.

L’association Lo Parvi est gestionnaire de la Réserve Naturelle Régionale depuis 2002, en partenariat avec les acteurs locaux, le Conseil régional d’Auvergne Rhône-Alpes (qui finance à hauteur de 70 % les actions prévues dans le plan de gestion), la société Vicat (qui finance les actions à hauteur de 30 %) et la commune de Creys-Mépieu (propriétaires des terrains) afin de préserver ces milieux et les espèces qu’ils abritent.

Le chemin d’accès depuis le parking ©lemondedesmirons

La gestion de la réserve doit permettre de conserver la mosaïque d’habitats dans le but de transmettre aux générations futures les richesses du patrimoine naturel et culturel, caractéristique de l’Isle Crémieu.

Dans ce cadre, l’association Lo Parvi organise chaque année des chantiers nature ainsi que des visites guidées pour faire découvrir la réserve et ses richesses au grand public et aux scolaires (voir le calendrier des sorties sur le site de Lo Parvi).


Accès

➡ Depuis Arandon suivre Mépieu, par D16F sur la route de Mépieu puis la route d’Arandon, avant d’arriver au village de Mépieu, tourner sur la gauche sur le chemin de Barral au bout du chemin vous trouverez le parking.


⭐ Tu apprécies notre article met des étoiles


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.