Sentier sensoriel et belvédère de Chalais – Isère


Au cœur de la Chartreuse, ce sentier sensoriel mène à un belvédère offrant un panorama exceptionnel sur le Voironnais et ses montagnes. Une balade familiale originale sur un chemin arboré, ponctué de stations sensorielles.

Belvédère de Chalais ©lemondedesmirons

La randonnée

🕢 Estimé 1h30  | 🚶FACILE | ↔ 3km (A/R) | ↗ +286 mètres (environ) | 🚩 Parking du monastère de Chalais | 👨‍🦽 PMR assistance ponctuelle nécessaire | 🐕 chien tenu en laisse

Le site de Chalais est avant tout un lieu de recueillement, il est donc important de respecter le calme environnant.

Chemin du belvédère ©lemondedesmirons

  • Un sentier accessible

La promenade commence en contrebas des parkings dans une belle allée d’arbres bordant le chemin de Bellevue. Quelques mètres plus loin, on aperçois derrière soi le monastère apparaître… Le cheminement est facile d’accès et on ne tarde pas à découvrir les premières activités sensorielles.

En chemin pour le belvédère ©lemondedesmirons
  • Les stations sensorielles

Tout au long du parcours jalonne 6 stations de découverte autour des sens, toucher, observer, apprendre en symbiose avec la nature. Vous pouvez prendre le temps de toucher les différentes écorces de quelques arbres, bronzer sur le transat minérale, contempler l’horizon qui se dessine sur les tables d’orientations, apprendre sur la palette chromatique, des outils ludiques pour petits et grands.

Les stations sensorielles ©lemondedesmirons

Le chemin se sépare en deux et propose de rejoindre le même point, le belvédère ! En continuant tout droit le cheminement reste plat, à droite le chemin monte jusqu’à l’aiguille de Chalais pour redescendre au belvédère. Dans un sens où dans l’autre pour former cette boucle le dénivelé semble être le même. On continue notre itinéraire par le chemin d’en face afin d’atteindre directement le belvédère en prenant le temps de découvrir une à une les différentes stations.

Une des 6 stations sensorielles ©lemondedesmirons

L’aménagement du sentier de Bellevue réalisé d’un travail collaboratif durant l’été 2016 améliore le confort du chemin et voit naître un parcours axé sur une approche sensorielle afin de le rendre plus attractif et amusant.

  • Un panorama exceptionnel

Le bout du sentier de Bellevue débouche sur une belle plateforme en bois avec un design respectant la nature environnante. Surplombant la falaise du rocher de Bellevue la vue panoramique s’ouvre sur la vallée de l’Isère, le Vercors, les Alpes et la Chartreuse !

Le belvédère ©lemondedesmirons

Avec de la chance si vous levez les yeux vers le ciel vous observer peut-être un rapace au dessus de votre de tête. Au sol quelques lézards vert se prélassent au soleil.

Belvédère de Chalais ©lemondedesmirons

  • L’aiguille de Chalais

On quitte ce joli cadre et on prend le chemin qui monte sur la gauche pour effectuer la boucle. Sur la gauche, une fenêtre s’ouvre sur la ville et la cluze de Voreppe, on continue à prendre un peu de hauteur avec quelques passages à câbles pour s’enfoncer de nouveau dans la foret. On finit par atteindre le sommet de l’aiguille culminant à 1 089 mètres, une aire de départ de vol libre.

L’aiguille de Chalais ©lemondedesmirons

Le site de l’aiguille de Chalais offre une jolie vue sur les principaux sommets du nord du Vercors, dont le Bec de l’Échaillon (extrémité nord du massif), la dent de Moirans (988 mètres), la Cuche (998 mètres) et la pointe de la Sure (1 643 mètres).

La vue sur Voreppe, le bec de l’echaillon et la dent de Moirans ©lemondedesmirons

Le Monastère de Chalais

Vers la fin du XIe siècle dans le « désert de Chartreuse », Saint Bruno sur les conseils d’Hugues de Châteauneuf (Évêque de Grenoble) établit un premier ermitage qui deviendra le monastère de la Grande Chartreuse. Peu après, sur le versant sud de ce même massif, d’autres moines s’installent ici au lieu-dit « Chalais » au pied des falaises calcaires des Bannettes, au-dessus de Voreppe. D’abord constitué en ordre religieux indépendant (Ordre de Chalais), entre 1101 et 1303, puis rattaché au monastère des Chartreux jusqu’à la Révolution, Chalais devient, sous l’impulsion du Père Henri-Dominique Lacordaire, l’un des premiers couvents dominicains lors de la restaurations de l’ordre des Prêcheurs en France au XIXe siècle.

En face de nous se dresse l’église abbatiale inscrite au titre des monuments historiques depuis 1974, derrière elle surplombe les crêtes des Bannettes, à son côté son petit cimetière et la terrasse des retraitants puis de l’autre côté la cour du cloitre. Une randonnée difficile fait le tour des Banettes au départ du monastère.

Le monastère est un lieu d’habitation d’une communauté de sœurs moniales dominicaines. Aujourd’hui, seule l’église romane du XIIe siècle se visite, elle est ouverte toute la journée. La communauté accueille, individuellement ou en groupe des haltes spirituelles. Pour gagner leurs vies, les 12 sœurs présentent nous fabriquent « les fameux biscuits de Chalais ».

Le monastère de Chalais ©lemondedesmirons

Bénévolat

Un séjour de 1 à 4 semaines au monastère en échange de service ?

On vous a parlez à plusieurs reprises des plateformes tel que workaway ou helpx, le concept : échanger quelques heures de taches contre le gite et le couvert. On vous parlais alors de notre retour d’expérience de ce mode d’échange vécu en Australie auprès des chauves-souris puis en Bolivie dans un café-restaurant végétarien. (On vous invite à cliquer sur les liens pour le récits de nos aventures)

Séjourner une à quatre semaines au monastère en échange de service alliant travail, loisirs, partage de la vie de prière…

Missions : aide au ménage et au service de l’accueil, biscuiterie, jardin… | Langues : français souhaité, anglais possible.

Habituellement un(e) seul(e) bénévole à la fois et pendant les période d’ouverture de l’accueil, prévoir votre mission 2-3 mois à l’avance pour la mise en place du planning.

La boutique ©lemondedesmirons

Les fameux « Biscuits de Chalais »

Ouverture : Du Lundi au Samedi 14h30-18h | Dimanche et jours fériés 10h45-11h15 et 14h30-18h

Qu’est-ce qu’on aurait aimé visiter la biscuiterie du monastère, sentir l’odeur de la cuisson des biscuits, goûter les parfums de chacun d’entre eux et repartir avec notre sachet en main… Mais voilà la boutique est fermé le matin et la biscuiterie ne se visite pas ! Alors pour ne pas manquer de repartir avec des biscuits locaux fabriquer main rendez-vous en boutique aux heures d’ouvertures ou dans les environs du monastère, je suis sur que vous, vous repartirez avec les vôtres …

Peux-être que vous les connaissez déjà les fameux biscuits secs d’un savoir-faire perpétuel et traditionnel exercé par les sœurs qui les fabriquent depuis plus de 50 ans. (Crée en 1957 quand même!)

Photographie du panneau d’information touristique

Aujourd’hui on retrouve différentes saveurs naturelles sur l’étalage : orange, anis, raisins secs, miel de châtaignier et plus exotique de la vanille et de la noix de coco. La cuisson des biscuits a lieu sur place deux à trois fois par mois, le « jour de four », pas moins de 330 kg de biscuits produits et emboîtés tout au long d’une semaine, pour ensuite être vendus sur place et dans différents points de vente de la région. (Voreppe ➡ Super U, Boulangerie « Magnin », St Jean de Moirans ➡ Carrefour Market, St Laurent du Pont ➡ Intermarché Troibec et plusieurs sur Grenoble)

La biscuiterie est la branche économique du monastère, elle permet aux sœurs du monastère de vivre du travail de leurs mains.


Accès

Direction la ville de Voreppe, puis Saint Nizier en prenant la route de Racin qui se poursuit sur la route de Chalais pour en atteindre le monastère. Au bout de cet impasse, vous trouverez plusieurs parkings pour abandonner votre véhicule.


Hibiscus ©lemondedesmirons

En vidéo

Patience, c’est pour bientôt !


Une réflexion sur “Sentier sensoriel et belvédère de Chalais – Isère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.