Assister à la naissance de bébés tortues, Côte Est Australie


SOMMAIRE

–› Visiter Le Mon Repos Turtle Centre

–› Rencontre avec les bébé tortues

-1 sur 1000 atteint l’âge adulte … Pourquoi ?

Les émergences des nids

Les plus vifs pourront atteindre la mer …

Comment réagir en cas d’émergence imminente ?

–› Volontariat au centre Mon Repos

–› Que faire à proximité ?

–› Où dormir ?

Ce matin nous nous réveillons au camping de Cape Hillsborough Nature Tourist Park tout proche de la plage aux wallaby. Nous pensons mettre le cap sur Hervey Bay avec cette petite déception de rater la saison des baleines (pas grave on se rattrape en Polynésie). On avale le petit déjeuner et on remballe les affaires de camping, ça ne va pas être facile de trouver les premières voitures pour sortir de ce bord de côte un peu excentrer et faire les 765 kilomètres qui nous attendent.

Mais ce matin, la chance nous sourit, un couple sur le départ propose à nos voisins d’en face quelques restes alimentaires qu’il ne veulent pas emporter sur la suite de leur périple par manque de glacière. Les voisins semblent leur dire de venir vers nous et finissent par nous demander si nous les voulons. Cependant, on leur explique qu’on part en stop ce matin et qu’il n’est donc pas possible de les prendre …

A leur départ, ils s’arrêtent devant nous avec leur voiture en nous demandant où nous nous rendons et il se trouve qu’ils descendent à Hervey Bay, quelle chance !! Mais avant de partir ils veulent faire la petite balade en bout de parc et nous propose de se joindre à eux. Comme nous nous y sommes rendu la veille et que nous avons pu observer plusieurs tortues on y retourne.

Après avoir passé une excellente journée ensemble, je propose à Mick de nous arrêter un peu avant Hervey Bay, suite à quelques recherches internet j’ai trouvé le centre de Mon repos avec cette folle envie d’assister à la naissance des tortues. Il parait que c’est en ce moment même les émergences des nids … C’est comme ça que l’on quitte Beth et Yves à Gin Gin après avoir parcouru 652 kilomètres en leur sympathique compagnie.

IMG_20180216_182500652 kilomètres parcourus avec Yves et Beth ©lemondedesmirons

Et la chance ne s’arrête pas là, après s’être arrêter au camping de la ville, il commence à pleuvoir, 5$ pour une douche chaude s’en est trop pour Mick, Yves et Beth nous dépose donc au cœur de la ville pour trouver un logement et poursuivent leur route … Seulement après avoir fait tout les hôtels et penser à galérer avec nos nouilles instantanées si encore c’est possible, je n’ai pas envie de mettre 50$ pour une nuit à l’hôtel alors je fais passer le temps pour persuader Mick de passer la nuit dehors … Nous sommes assis sur un banc, un homme promenant son chien vient nous parler: Hey, que fait vous ici ? Vous attendez le bus car il n’y en a pas avant demain !! Nous lui expliquons rapidement la situation et deux minutes plus tard il nous propose spontanément de venir goûter sa bière maison à deux pas d’ici … Nous ne sommes pas encore arrivés, Alden nous dit Et puis nous avons une chambre je vais demander à ma partenaire si c’est ok pour que vous dormiez à la maison ce soir !! En arrivant devant le porche de la porte elle est sur son roking chair et s’écrie auprès d’Alden : Qu’est-ce que tu me ramène encore ?

DSC08186Alden et Élisabeth ©le monde des mirons

Et voilà comment nous nous sommes fait invité spontanément depuis la rue à dormir chez l’habitant et c’est comme ça que nous rencontrons Alden, Élisabeth et leur chienne Pixie. Le lendemain après un excellent petit-déjeuner partagé avec nos hôtes, Alden nous montre sa passion des voitures, ancien travailleur de chez ??? il créé pièces par pièces sa deuxième voiture sur mesure … Un chef d’œuvre que je ne peux vous partager car il veut le garder pour lui. Il nous montre même l’article de la première voiture qu’il a fabriquée et vendue.

Alden et Pixie n’hésitent pas à parcourir les 65 kilomètres pour nous faire rejoindre la petite ville de Bargara proche du centre Mon Repos.

 

Visiter Le Mon Repos Turtle Centre

Ouverture: 7/7 jours de 9h00 à 16h00 (Excepter le 25 Décembre et le 25 Avril)

Tarif visite nocturne: 12$/personne

Le centre Mon Repos est ouvert au public en journée, en accès libre il est possible de trouver de nombreuses informations. Pour la visite nocturne une participation de 12$ par personne est demandée, rendez-vous à 19 heure, plusieurs groupes seront formés pour aller observé le déroulement d’une ponte ou d’une émergence en fonction de l’activité sur la plage. En fonction de votre numéro de groupe attitré, il est possible d’attendre plusieurs heures l’appel de votre groupe mais, la surprise est de taille !!

DSC08237L’accès depuis la plage au centre ©le monde des mirons

L’accès à la plage étant fermé le soir pour protéger les pontes, laisser émerger les nids ou laisser les tortues venir pondre sur la plage, seuls les participants aux rencontres des tortues sont autorisés sur la plage de Mon Repos après 18h pour assister à ce voyage naturel incroyable.

IMG_20180217_124204Panneau d’information ©le monde des mirons

 

Rencontre avec les bébés tortues

Quand: 7 nuits par semaine de 19h à 23h / De Novembre à fin Mars (excepté le 24, 25 et 31 Décembre)

L’accès à la plage ferme en fin de journée pour laisser les tortues venir pondre et les nids émergés tranquillement. Toute l’année de Novembre à fin Mars vous pouvez venir assister à la ponte des tortues et l’éclosion des œufs de Janvier à Mars durant un tour encadré par un guide et organisé par le centre de Mon Repos Tortue. Ces tours guidés permettent de donner plus de chance de multiplication des tortues, grâce au travail des employés et bénévoles qui ce relais jour et nuit pour la surveillance et le recensement des nids.

A gauche avant émergence / A droite après émergence ©le monde des mirons

Parmi les tortues qui viennent pondre sur la plage ont y compte la tortue caouanne que l’on trouve aussi chez nous en Méditerranée et dont on vous avait parler dans notre article Volontariat avec les tortues Marines, la tortue verte et la tortue plate. Nous avons eu la chance d’observer la naissance de 2 espèces, la tortue caouanne et la tortue verte mais concernant les pontes nous en avons raté une à quelques minutes près en se réveillant un matin … De quoi nous laisser encore de futures découvertes, on aimerai bien rencontré une tortue luth …

« 1 sur 1000 atteint l’âge adulte »

Et pourquoi ? 

On compte plusieurs raisons qui ont un impact direct sur le développement croissant des différentes espèces de tortues parmi elles: les activités humaines, la pollution, la prédation (Lire notre article Visiter la clinique des tortues marines de Moorea, où l’on parle du braconnage des tortues).

DSC08257Bébé tortue deviendra grande, on l’espère … ©le monde des mirons

 

-Les activités humaines

De la prise accidentelle dans les filets de pêche au développement des habitats et de l’activité humaine sur les bords de plage de nombreuses raisons mettent en péril l’augmentation de la population.

les actes de braconnages sont encore pratiqués dans de nombreux pays malgré la protection des espèces, chasse au harpon, chasse sur les plages durant la période de ponte, braconnage des œufs des nids …

prise accidentelle dans les filets de pêche les tortues marines sont des reptiles qui respirent l’air avec des poumons, elles doivent donc régulièrement remonter à la surface pour respirer. Cependant si elle sont prise dans un filet elle meure asphyxiée. (Une tortue marine en quête de nourriture peut passer de 5 à 40 minutes sous l’eau, tandis qu’une tortue endormie dépense moins d’oxygène et peut rester sous l’eau pendant 4 à 7 heures).

collision avec des embarcations marines (jet ski, parquebots, bateaux …)

le développement des habitats et activités humaines réduit le champs des possibilités de pontes et d’émergence sur les plages habituelles. (Perte de surface de ponte, perte de végétation, désorientation des tortues, tassement du substrat ou dérangements.)

réchauffement climatique change la définition du sexe des tortues à la naissance. Dans le nid le sexe des tortues est défini selon la température.

 
DSC08207 (2)Les accidents d’activités humaines ©le monde des mirons

 

-La pollution

Quand on parle de pollution, on parle de pollution produit par l’homme, plastique, chimique et lumineuse.

la pollution plastique qui provoque des mortalités par asphyxie ou occlusion intestinale par l’ingestion de plastique. A savoir qu’aujourd’hui le plastique se trouvant en mer fini en nanoparticule de plastique dans le poisson que l’on consomme.

DSC08208 (2)

la pollution chimique, marées noires ou rejets de produits chimiques qui contaminent les algues et les coraux dont les tortues se nourrissent.

la pollution lumineuse qui désoriente et épuisent les bébés tortues émergent du nid lors de leur première mise à l’eau.

Les petites tortues sont orientées vers la mer grâce à la luminosité naturelle du reflet de la lune dans la mer et des vibrations produites par les vagues.

 

-La prédation

Avant d’atteindre une taille suffisamment imposante pour être protégé, la tortue est soumise à la prédation sur terre et dans la mer.

Sur terre, avant l’émergence du nid, une fois les œufs déposés et recouvert par la tortue, il peut y avoir des chiens, des renards, des chats, des rats qui viennent creusés, perturbés et mangés le contenu du nid. La plupart du temps les nids émergent en nocturne de cette façon cela limite la prédation par les oiseaux. Mais d’autres prédateurs s’attaque à elles, les bernard-l’hermite et les crabes.  Des obstacles (rochers, algues, pollution …) peuvent également rendre l’expédition compliquée voir la mise à l’eau impossible. 

DSC08321Prédation des tortues ©le monde des mirons

En mer, il faut de nombreuses années à la tortue avant avant d’atteindre une taille adulte, ce qui la rend vulnérable une fois en mer, poissons, requins et orques sont des dangers pour elles.

Outre la prédation, il peut il y avoir un mauvais calcul à la ponte, la tortue à pondue trop loin sur la plage ce qui rendra l’émergence trop compliqué, ou alors trop près de la plage ce qui provoquera un effondrement du nid avec les vagues ou encore trop profond, provoquant l’impossibilité de remonter à la surface.

Sauver une espèces peut causer la mort d’une autre espèce ©le monde des mirons

Le centre de Mon Repos intervient donc pour déplacer les nids dans des zones reculées et balisées afin de les préserver, mais cela n’est pas si évident tant la nature est bien faite mais aussi complexe … Chaque œufs à sa place dans le nids, certains œufs sont fécondés, d’autres non, certains œufs définirons des femelles et d’autres des mâles en fonction de leurs places et de la températures ressentis. Pour reconstruire un nid, chaque œuf est sortie méticuleusement et délicatement du sable, ils sont très fragiles et mous ce qui demande une attention particulière pour être replacer à leur place dans un nouveau nid. Cette action permet une étude, connaitre le nombre d’œufs au sein du nid, quelle espèce à pondue, la taille du nid, la profondeur … A chaque émergence le nid est également étudier, on compte le nombre d’œufs éclos, non éclos vident et non éclos avec fœtus ou bébés tortues car même avec l’aide et la vigilance de l’équipe il y a toujours des pertes …

A gauche recensement d’une ponte / A droite recensement d’une émergence ©le monde des mirons

 

Les émergences des nids

Après la ponte il faut compter 2 mois d’incubation 50 à 90 jours selon les espèces et la température du sable.

DSC08316Ponte de ce matin ©le monde des mirons

Les pontes et les émergences ont lieux le plus souvent en nocturne, pour éviter de déranger ces phénomènes naturels les accompagnants sont équipés de lampes diffusant une lumière rouge permettant ainsi de pouvoir les observer. Nous avons eu la chance d’observer plusieurs émergences de tortues caouanes et de tortues vertes de nuit et à l’aube.

DSC08219Émergence nocturne en visite guidée ©le monde des mirons

A l’émergence, les bébés tortues se battent pour remonter à la surface ce qui leur demande une force incommensurable, une fois sortie elles restent en surface en nombre à fin de sortir en même temps leur permettant d’être plus nombreuses à la sortie et donc moins vulnérable à la prédation une à une. Incroyable …

DSC08226Émergence de nid ©le monde des mirons

L’éclosion se fait à l’intérieur du nid, sous le sable, il faut donc que les bébés tortues commencent par gravir les quelques dizaines de centimètres de sable qui protégeaient le nid. Les volontaires comptabilisent les tortues et vident le nid permettant aux plus faibles d’avoir une chance de regagner la mer …

Les plus vifs pourront atteindre la mer …

DSC08246 (2)La route est longue et périlleuse pour gagner l’océan ©le monde des mirons

Une fois la cohorte de tortues rassemblée à quelques centimètres sous la surface du sable, le signal de la sortie à l’air libre est donné par une diminution de la température du sable. Les nouveau-nés ne sont actifs que dans une fourchette de température restreinte : s’il fait trop chaud ou trop froid, le métabolisme des tortues ralentit jusqu’à empêcher tout mouvement. En remontant vers la surface, la température du sable augmente, ce qui freine l’activité des nouveau-nés. Ils ne redeviendront actifs qu’avec la baisse de la température, souvent en fin de journée ou la nuit, ou après une averse.

DSC08247Tous à la mer … ©le monde des mirons

Cependant pour que les générations futures voient le jours, les tortues doivent gagner la mer par leur propre moyen pour s’imprégner de la plage et pour les plus chanceuses regagner cette même plage à l’âge adulte pour y pondre ses œufs. Les observées rejoindre l’océan pour la toute première fois est un instant unique et pas sans épreuves pour elles qui se font bousculer par cette première vague qui les retournes dans tous les sens avec une tel volonté d’y parvenir …

00760_Momentm1 sur 1000 deviendra grande … ©le monde des mirons

 

Comment réagir en cas d’émergence imminente ?

 Si vous avez la chance d’observer une émergence, ne perturbez pas les bébés tortues. Les quelques mètres qu’elles effectuent sur le sable leurs permettent de s’imprégner des caractéristiques de la plage et d’apprendre à coordonner leurs nageoires, laisser les gagner la mer par elles même pour qu’elles puissent revenir pondre un jour à leur tour sur cette plage. Si certaines semblent en difficulté, vous pouvez dégager l’espace devant eux ou éloigner les prédateurs éventuels, ainsi qu’éteindre ou masquer toute source de lumière artificielle qui pourrait les désorienter.

DSC08231Traces d’émergences de petits bébés tortues regagnant l’océan ©le monde des mirons

 

Volontariat au Centre Mon Repos

Durée: 2 semaines minimum et + / Souhaiter couvrant la saison estivale

Quand: De Novembre à Mars (Postuler en été de l’année en cours pour l’année suivante)

Durant la saison estivale des pontes des tortues et d’émergences des nids, le centre Mon Repos à besoin de bénévoles pour prospecter les plages et accueillir le public. Vous êtes hébergé à côté du centre en mode camping, les repas ne sont pas prévus mais des trajets régulier sont prévus vers les magasins d’approvisionnement. Une mission pas toujours facile car elle se déroule en majorité de nuit.

DSC08310mBénévoles en prospection ©le monde des mirons

 

Les différentes missions:

Contact public (Accueillir et répondre aux différentes demandes des visiteurs)

– Service à la clientèle (Aider le personnel à la gestion du centre et la boutique souvenir)

-Aider et encadrer les groupes de visiteurs pour observer les tortues sur la plage

-Recherches et suivis des nidifications journalières

-Désherbage, ré-végétalisation de certaines zones

Vous êtes plutôt alaise avec la communication anglaise, êtes motivé et enthousiasme pour ses différentes missions, contactez-les.

Les bénévoles sont essentiels à Mon repos pour aider à la gestion nocturne et doivent tenir un engagement ferme à l’égard du programme de bénévolat pour la saison des tortues et de son objectif d’éducation environnementale. La mission n’est pas facile car la majorité du travail s’effectue de nuit et il peut-être demandé aux bénévoles de s’engager sur la totalité de la saison des tortues.

Les collectes d’informations ©le monde des mirons

Le Centre Mon Repos est dédié à la recherche, à la protection et l’éducation des tortues marines . En plus de la visite publique qu’il propose pour assister à la naissance des bébés tortues et divulguer des informations précieuses de protection, nous avons pu passé du temps avec les différents volontaires pour en apprendre d’avantage sur la ponte et les naissances de nos amies tortues. Le site Mon Repos fait parti d’un lieu important de reproduction des tortues marines qui viennent pondre sur les plage de Novembre à Janvier alors que les bébés tortues voient le jour de la mi-Janvier au mois de Mars. Le centre permet une rencontre encadrée dans le but d’observé en nocturne des pontes et des naissance respectueusement et d’informer le visiteur sur les différentes mesures de protections.

DSC08304Prospection des plages à l’aube ©le monde des mirons

Que faire à proximité ?

Promenade pédestre, cycliste ou marine …

A pied

-Mon Repos coastal track (4,5 km)

Ce sentier côtier passe par les marais salants, les mangroves et les forêts de pandanus.

IMG_20180217_154845Les marais salants et les pandanus ©le monde des mirons

Le chemin est accessible depuis le Mon Repos Turtle Centre et sa plage recréation Mon Repos qui fait partie du Great Sandy Marine Park, les dalles de basalte et les récifs forment une grande partie de ce littorale, de jolis coraux colorées, éponges et crustacés. Mais aussi une étonnante diversité de vie marine proche du rivage, une des zones les plus populaires à la plongée d’Australie. Parmi la faune on compte les tortues, les dugongs et les baleines, vous trouverez des panneaux explicatifs le long du sentier. ⚠ Pour protéger les tortues la plage est fermée de 18h à 6h de la mi-Octobre au mois d’Avril.

IMG_20180217_160331Great Sandy Marine Park ©le monde des mirons

 

-Le sentier pédestre qui mène au centre ville

Ce petit sentier qui passe derrière la ville offre quelques surprises pour ceux qui y passe … Ouvrez les yeux, ils sont tout autour !!
 
Sur le chemin du centre ville ©le monde des mirons
 
P1000567 (3)
 

Où dormir ?

Turtle Sands Caravan Park

37$/Nuit pour 2 personnes ou 44$/Nuit pour 2 personnes (avec électricité)

C’est l’endroit le plus proche du centre de Mon Repos et c’est aussi le plus avantageux car vous êtes directement sur la plage où il y a les tortues. A notre arrivée nous avons eu du mal à obtenir un emplacement pour la tente car il fallait effectuer les démarches par internet, nous avons finalement trouver le propriétaire et nous somme resté 3 nuits sur place. Le seul inconvénient, c’est que sans voiture pour faire notre approvisionnement en nourriture il nous à fallut marcher plusieurs kilomètres pour rejoindre le supermarché mais le sentier vaut le détour pour apercevoir de nombreux wallabies et kangourous. Pour obtenir le wifi rendez-vous au centre ville !! Vous trouverez leur site ici.

Turtle Sands Camping and Holiday Park ©le monde des mirons
La plage aux tortues ©le monde des mirons

Une étoile sur notre article si tu as aimé son contenu

💬 Partage ton expérience des tortues avec nous …


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.