Faire du stop : Nos 5 conseils !!


SUIVEZ LE GUIDE ON VA FAIRE DU POUCE

Une autre façon de voyager, de faire des économies et surtout d’avoir une interaction locale amenant à de belles rencontres.

Faire de l’auto-stop est légal sur la quasi-totalité de la planète !!


NOS 5 CONSEILS POUR BIEN FAIRE DU STOP

P1000184m

1 / L’endroit

Et oui la première chose à connaitre c’est de savoir où vous voulez aller … Si vous écoutez toujours vos parents, ils vous diront de ne pas oublier « La bonne vieille carte routière » mais à l’heure d’aujourd’hui avec la révolution des smartphones et de leurs superbes applications, facile de télécharger des cartes hors réseaux et de se déplacer les doigts dans le nez …

IMG_1343Welcome to the Arid Eden route, Afrique du Sud ©lemondedesmirons

On s’est mis à utiliser MAPS ME en Inde du Nord et vous savez quoi ? C’est un retraité qui nous l’a recommandé après avoir échangé sur nos modes de voyage en nous ventant les mérites de l’application qui te trouverait même perdu au milieu du désert … Voilà comment on a adopter l’application que l’on utilise toujours quotidiennement et qui nous a beaucoup servi en voyage, notamment en Asie et surtout en Inde, ce qui nous a permis de payer le prix juste des courses effectuées en tuk tuk et parfois en taxi avec le calcul de la distance kilométrique. Puis en Malaisie-Singapour où nous avons commencé à faire du stop, poursuivit en Indonésie mais sans résultat, puis expérimenté au Nord de Bali et en Australie.

P1010246Sur les routes de la Malaisie ©lemondedesmirons

Pour l’utiliser, il suffit de télécharger les cartes souhaitées dès que vous avez accès à une connexion puis l’utiliser hors ligne sur les routes à pied, à vélo ou en voiture. La carte interactive nous a été utile pour montrer la direction souhaitée parfois un peu excentrée des grands axes routiers et quand la communication ou la prononciation était compliquée. On a pu noté nos points de bivouac et calculer nos trajets de déplacement à pied pour rejoindre un airbnb, un commerce ou un point d’intérêt. On est parti avec un seul smartphone pour deux et deux batteries de secours ainsi qu’une prise allume cigare, suffisant pour avoir une carte opérationnelle en tout temps. Pour remplacer une des deux batteries un chargeur solaire aurait pu être intéressant, ce que nous avons fait pour notre trek pédestre en autonomie dans les cirques de la Réunion. (Utile d’avoir une carte papier sur un périple hors de la civilisation).

⚠ MAPS ME te localise même si tu es perdu dans le désert ? Autant vous dire que parfois tout n’est pas hyper fonctionnel sur l’application, certains endroits ne sont pas couvert par le réseau, même en Australie. Et parfois ça fonctionne même perdu en plein milieu de la mer …

2 / L’emplacement

L’emplacement que vous choisissez pour effectuer du stop est important, si vous vous placez à un endroit où les voitures prennent leur élan pour partir dans une direction il y a peu de chance vous soyez pris. Privilégiez les routes linéaires permettant une bonne visibilité de loin ainsi qu’un espace où le conducteur pourra s’arrêter facilement. N’hésitez pas à parcourir quelques kilomètres à pied pour trouver une route qui mène vers la bonne direction.

Posez vous les bonnes questions, évaluez la situation, imaginez-vous à la place du conducteur :

-Est-ce une situation difficile pour l’arrêt et sans danger ?

-Le conducteur dispose t’il de suffisamment de place pour l’arrêt ?

Si personne ne s’arrêtent pendant plusieurs heures, partez à la recherche d’un meilleur spot dans les environs. Il est parfois difficile de repartir à certaines heures (11h-14h) mais ne vous découragez pas, la patiente est votre meilleure alliée.

P1010056Bienvenue à Kuala Lumpur et notre première en stop ©lemondedesmirons

« En Australie, ce matin là nous sommes parti du camping dans le van de Daisy et Julien depuis Airlie Beach pour avancer de plusieurs kilomètres et explorer quelques endroits. Ils nous déposent à une station essence à laquelle nous comptons bien repartir et nous abriter de cette chaleur étouffante en démarchant quelques clients. Cependant il n’y a pas foule pendant cette première demi-heure et le personnel de la station fini par nous demander d’aller nous mettre plus loin en nous disant que le stop est interdit. »

« En Malaisie, nous nous sommes mis à l’entrée d’une autoroute, je disais à Mickaël à quel point j’aimerai bien qu’un camion s’arrête. Nous n’avons pas attendu très longtemps et à ma grande surprise un camion s’est arrêté, nous avons passé un excellent moment avec Ameen qui nous a fait découvrir son métier et avec qui nous avons effectué quelques livraisons. »

 

3 / La visibilité et la gestuel

Plus les conducteurs vous verront de loin, plus vous aurez de chance d’avoir un véhicule pour poursuivre votre périple. En effet, ils auront plus de temps pour réfléchir et décider de s’arrêter voir même de faire demi-tour.

Un point essentiel, votre tenue vestimentaire éviter les vêtements très sales, troués ou à caractère ostentatoire (signes religieux ou excessifs) pour faire bonne impression et surtout le méga plus « Pensez au DEO » ! Avec ce mode de voyage l’hygiène n’est pas toujours au rendez-vous …

Une fois cette première règle mise en place, éviter de cacher votre visage avec une casquette, un chapeau ou des lunettes de soleil personnellement pas facile quand il y a un soleil plombant mais, pour en avoir fait l’expérience quand les conducteur ne peuvent pas analyser votre tête ils passent leurs chemins … La preuve en vidéo ⬇ Montrer votre meilleur atout : votre sourire, c’est véridique ça marche et même si personne ne s’arrête pour le moment vous aurez des signes de sympathies et d’encouragements !!

On a misé sur le tee-shirt funny pour avoir l’air cool …

Sur la route de la frontière Malaisie-Singapour (de Johor Bahru à Tanjung Puteri ) ©lemondedesmirons

Concernant la gestuel à adopter cela diffère des pays, selon les différences culturelles le signe pour montrer que l’on fait du stop n’est pas identique au lever de pouce pratiquer en Europe et Amérique du Nord. En Asie centrale, en Amérique du Sud ou encore en Moyen-Orient, mieux vaut agiter la paume de la main vers le bas et dans d’autres pays encore le bras est tendu avec l’index pointant vers le sol.

L’idéal si on ne sait pas trop comment s’y prendre et pour éviter des confusions de gestuelles, le choix d’écrire un panneau indiquant la destination dans la langue locale est optimal … On y vient ⬇

 

4 / Le choix du panneau

Au début nous avons commencé sans panneau de direction car la plupart du temps nous étions dans la bonne direction avec peu de croisements. Puis on a commencer à en écrire quelques uns pour les endroits plus excentrés avec de très bons résultats, ce qui nous a encouragé dans cette voie. « Tu peux aussi faire des dessins sur tes panneaux »

DSC08352Sur la route de Gympie jusqu’à Rainbow Beach ©lemondedesmirons

L’avantage de cette solution c’est que ça filtre les arrêts de voitures qui ne vont pas dans votre direction ou ne font que très peu de distance sur la portion souhaitée. Sur une grande intersection, il semble plus judicieux d’en faire une, mais à chacun son ressenti, marcher au filling.

 

5 / Être préparé

Si l’envie vous en dit, vous l’aurez compris faire du stop demande quelques petites préparations. Itinéraire en tête ou non, il ce peut que cet itinéraire n’atteigne pas son objectif final, il faut donc être flexible et un peu équipé …

Être bien préparé:

-Prévoir suffisamment d’eau (variable en fonction du pays ou de la région où vous vous trouvez)

-Avoir de la nourriture, vous serez bien content d’avoir quelque chose à vous mettre sous la dent en cas d’attente interminable.

-Posséder du matériel de couchage peut s’avérer utile, au cas où vous n’atteindriez pas votre objectif du jour et tombiez dans une petite ville fantôme dans laquelle le seul motel du coin est complet et le camping beaucoup trop loin à pied. Il est important de pouvoir rebondir à toutes éventualités. (On parlerais pas de vécu là ?)

-Ne pas se décourager si personne ne s’arrête ou que le temps n’est pas favorable, garder votre motivation !!

Parfois il vaut mieux renoncer à monter dans une voiture pour faire quelques kilomètres et ne pas pourvoir repartir …

« En Australie, nous avons programmé de quitter la ville de Bargara afin de rejoindre Rainbow Beach, nous avons trouvé une première voiture pour atteindre Childers (66 km) sur la A1 mais il nous a fallu attendre 4h pour qu’une voiture s’arrête de nouveau et faire 36 kilomètres supplémentaires afin d’arriver à la station essence de Torbanlea sur la A1. Depuis ce point, impossible de reprendre le stop, les voitures roulent beaucoup trop vite, aucun endroit pour qu’ils s’arrêtent et nous ne sommes pas en sécurité. Nous décidons donc de rebrousser chemin et demandons spontanément aux gens venus mettre de l’essence de nous déposer en ville. A Torbanlea, il n’y a rien nous irons donc à Howard, cette ancienne ville minière. Le seul hôtel que possède la ville est complet, nous dormirons donc dehors ce soir après cette dure journée de pouce. »

DSC083374 heure d’attente sans aucune voitures qui s’arrêtent … Petite sieste pour retrouver de l’énergie !!

« Une autre fois on aurait pu faire Howard-Brisbanne 281 kilomètres avec une seul voiture mais l’objectif était de faire 123 kilomètres pour rejoindre Rainbow Beach. »

⚠ Dans certains pays l’auto-stop n’est pas gratuit, le conducteur peut vous demander de participer aux frais (essences, péages …), ce cas de figure nous l’avons rencontré au Nord de Bali. Il était compliqué de repartir de l’endroit où nous étions, les bus ne passaient pas fréquemment, du coup on a décidé de faire du stop, les voitures ne s’arrêtaient pas. Un premier van s’arrête pour nous demander notre direction, un taxi-van collectif, il ne va pas dans la direction que l’on souhaite. Du coup on finira par monter dans un van à vide avec un conducteur nous demandant une petite participation pour l’essence et un arrêt chez un commerçant de café pour toucher une commission. (Petit rappel d’Inde)

Dans certains pays il n’est pas courant de pratiquer le stop pour plusieurs raisons, souvent jugé dangereux, on nous a déconseiller de le pratiquer au Brésil notamment ou simplement parce que l’accès aux transports en commun n’est pas très cher donc la pratique est peu courante. Il peut-être intéressant de demander l’avis de la population locale.

6/ On avait dit 5 conseils, je sais !!

Dernier conseil : Ne vous limitez pas en terme de transport tout est bon à prendre !! On aurait beaucoup aimé faire du bateau stop si je n’avais pas autant le mal de mer … Et en faire beaucoup plus durant notre voyage autour du globe, il y a un vrai gout d’aventure, d’excitation et ce sentiment de liberté extrême à ce laisser aller au fil du voyage. Alors osez vous lancer !!

DSC08354En route pour Rainbow Beach ©lemondedesmirons
Et surtout … Pourquoi ne pas rendre l’appareil une prochaine fois sur les routes … Stop, Stoppons, stopper !!

On crois beaucoup au karma et au fait que si on reçoit il est normale de rendre …


TEST DU POUCE EN MALAISIE ET EN AUSTRALIE

Vous trouverez bientôt les récits complets de notre parcours en Malaise et jusqu’à Singapour et la côte Est Australienne en Stop !

Notre parcours en Malaise 🇲🇾 et jusqu’à Singapour 🇸🇬

C’est en Malaisie que nous avons levé le pouce pour la première fois, simplement car nous n’avions pas de change dans la monnaie locale donc pas d’argent en arrivant à Kuala Lumpur. Et c’est comme ça que l’on a démarré sur les routes et vous savez quoi ? On a tellement apprécié qu’on aurais aimé le pratiqué bien plus souvent …

Itineraire Stop Malaisie

1/ Malacca-Muar                                                                         4/ Pagoh-Johor Bahru

2/ Muar-Muar                                                                              5/ Johor Bahru-Tanjung Puteri

3/ Muar-Pagoh

 Cette aventure en stop nous a permis de nous immergé dans une interaction locale, puisque nous avons été pris deux fois par des personnes dans leur journée de travail, nous avons également découvert et gouté des fruits locales dont le Durian offert par un de nos conducteurs … Retrouver les détails de cette aventure dans cet article Faire du stop de la Malaisie à Singapour (A venir).


Notre parcours à Bali 🇮🇩

C’était un test en stop, mais pour la somme que nous avons payé pour la participation des frais d’essence on considère que c’est tout comme ! En partant de la Gede Homestay vers Lovina Beach, très compliqué de trouver les informations de passage des bus on décide de se rendre sur la route et tenter le stop pour suivre la direction de Ubud. Pas si évident, les voitures ne s’arrêtent pas mais les vans qui font parfois office de mini bus s’arrêtent devant nous. un premier van s’arrête pour nous demander notre direction, un taxi-van collectif, il ne va pas dans la direction que l’on souhaite. Plus tard un autre van s’arrête, le conducteur sympathique nous demande seulement une petite participation pour l’essence (50 000IDR soit 2€90) puisqu’il est à vide, on se sent VIP dans ce van rien que pour nous et planifier, il nous arrête rapidement chez un commerçant de café pour toucher une petite commission.

carte bali

1/ Gede Homestay (vers Lovina Beach)

2/Ceking Sari Luwak Coffee

3/ Ubud

88 km pour 2€90/2 personnes

 


Notre parcours en Australie 🇦🇺

Le choix de faire du stop en Australie c’est tout d’abord fait pour une question d’argent car louer un van aurait cassé la tirelire. Descendre la côte Est d’Australie en stop, cumuler quelques nuits dehors et en camping, faire du helpx nous a permis d’effectuer de belles économies dans un pays ou les activités et le logement sont plus cher qu’en Asie. Grace à ses économies on a pu réaliser un vol au dessus de la barrière de corail et louer une voiture pour partir explorer la Great Ocean Road et l’ile de Kangaroo Island.

But: Descendre la côte Est Australienne par nos propres moyens et de façon économique:

Itineraire Stop Australie

Détails de nos 14 étapes sur 37 jours: De Cairns jusqu’à Melbourne

1/ Cairns-Kuranda                                                                                 9/ Rainbow beach-Brisbane

2/ Kuranda-Cairns City                                                                         10/Brisbane-Nerang (Gold Coast)

3/ Cairns City-Airlies Beach                                                                 11/ Nerang-Byron Bay

4/ Airlies Beach-Cape Hillsborough NP                                               12/ Byron Bay-Port Macquerie

5/ Cape Hillsborough NP -Gin Gin                                                       13/ Port Macquerie-Tarro

6/ Gin gin-Bargara                                                                                 14/ Tarro-Sydney

7/ Bargara-Howard                                                                                15/ Sydney-Melbourne

8/ Howard-Rainbow Beach                                                                   16/Melbourne-Melbourne Aéroport

Nous avons parfois du trouver une autre solution que le stop pour avancer dans notre trajet ou dans nos futurs projets. Le climat a été pluvieux quelques fois nous poussant à prendre le bus ou un co-voiturage avec le défraiement de l’essence. Pour la portion Sydney-Melbourne nous avons privilégier le co-voiturage beaucoup moins cher que le train et le bus pour partir en direction de la Great ocean road et Kangaroo Island.

178$/co-voiturage            89$65/bus

Budget transport sur 37 jours = 267$65 (166€68) soit 2€25/personne/jour

 


4 réflexions sur “Faire du stop : Nos 5 conseils !!

  1. Super votre article sur l’auto stop , cela me donne envie de m’arrêter pour vous faire monter dans ma voiture..Bonne continuation à vous deux dans cette belle aventure..

    Pleins de bisous de La France

    Lucille

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.