Volontariat avec des Tortues Marines, Gard


SOMMAIRE

–› Rencontre avec les Tortues Marines de Méditerranée

-Service civique

–› Présentation de l’espèce

-Tortue caouanne (caretta caretta)

–› L’association « CESTMed »

-Le centre de soin

-L’étang du Ponant

-L’association « Les Matelots de la Vie »

-Le relâché de tortue en pleine mer

–› Mission du Bénévole

-Les étapes du volontariat en vidéo

–› Devenez membre et bénévole du CESTMed

–› Autres volontariats

-En France

-En Grèce

-En Australie

–› A faire aux alentours

-La randonnée de l’étang du Ponant

-Mini-Golf

–› Conférence

-Les Expéditions 7 ème continent

-Le Monstre de plastiques

–› Logement

Rencontre avec les Tortues Marines de Méditerranée

La cause des animaux étant un sujet qui nous touche beaucoup, il était évident de partager notre fabuleuse rencontre avec l’association CESTMed dont nous vous parlerons un peu plus bas.

Après avoir rencontré et nager avec les tortues vertes une première fois dans la mer des Caraïbes en allant sur l’ile Papillon, nous voulions nous rendre utile et en apprendre d’avantage sur elles.

Nous voici donc partis sur la route du sud de la France (2h30 de route) pour rejoindre la région Camarguaise.

IMG_0061Seaquarium du Grau du Roi ©lemondedesmirons

Le centre de soin pour tortues marine est joint au Seaquarium du Grau-du-Roi et nous avons rendez-vous pour une matinée de formation afin de pouvoir s’occuper au mieux des résident(e)s actuel(le)s pour une semaine de volontariat.

Nous sommes accueilli par Maxence et Madeleine qui sont actuellement en service civique au sein du centre de soin.


Service Civique

Pour qui: De 16 ans à 25 ans (Être Européen)

Durée d’une mission: De 6 mois à 1 an (24h à 48h/semaine de 6 jours)

Le service civique est une mission d’intérêt général qui touche différents secteurs (Environnement, Santé, Solidarité, Éducation, Sport …) peut se faire en France ou à l’étranger. Votre mission s’exerce obligatoirement au sein d’un organisme (public ou privé) agréé par l’État, ce peut être une association, une fondation, une école … Cependant durant cette période vous ne percevrez pas de salaire mais une indemnité.

Pour les plus de 25 ans on parle de Volontariat Associatif, Service Volontaire Européen (SVE) ou encore de Volontariat International en Entreprise (VIE), pour en savoir plus.

Trouvez des missions sur leur site officiel.


Présentation de l’espèce

Le centre de soin accueil essentiellement des Reptiles Marin qui sont le plus souvent des Tortues Caouannes.

LA TORTUE CAOUANNE (Caretta Caretta)

La tortue Caouanne peu mesurer de 90 à 250 centimètres à sa taille adulte bien que des spécimens dépassant les 270 centimètres ont été découverts.

Elle pèse approximativement 135 kg, les plus grands spécimens pesant plus de 454 kg.

Elle possède une grosse tête, leur peau varie du jaune au marron, leur carapace est brun-rougeâtre et leurs pattes sont recouvertes de grandes écailles et armées de 2 griffes chacune.

Espérance de vie: Entre 46 et 67 ans.

Répartition géographique: On ne la trouve pas qu’en mer Méditerranéenne mais aussi dans les océans Pacifique, Atlantique et Indien, c’est l’espèce la plus répandue après la tortue verte, elle supporte des eaux plus froides que celles-ci et semble être plus migratrice.

Alimentation: La caouanne est omnivore, se nourrissant principalement d’invertébrés vivant sur le fond. Ses mâchoires grandes et puissantes sont un outil efficace pour démembrer ses proies. Jusqu’à l’âge de 4-5 ans, elle se nourrit de mollusques, de crustacés planctoniques de poissons et d’échinodermes (oursins, etc.). Adulte, elle consomme parfois des herbes marines et des algues.

Reproduction: La caouanne atteint la maturité sexuelle à l’âge de 17 à 33 ans et les femelles sortent de l’eau uniquement pour venir pondre sur la plage. Avec un faible taux de reproduction, elles pondent en moyenne 4 couvées et entrent en quiescence en ne pondant aucun œuf pendant 2-3 ans. Les jeunes tortues sont victimes de très nombreux prédateurs, et les œufs sont particulièrement vulnérables.

1 sur 100 atteindra l’âge Adulte …

GOPR6080_MomentJolie petite Pearl deviendra grande … ©lemondedesmirons

La caouanne est considérée comme une espèce protégée, elle est menacée par la pollution des océans, des filets de pêche (elle doit remonter toutes les 20 minutes pour respirer), mais aussi par le nombre de moins en moins important de plages adaptées à la ponte et l’introduction de prédateurs exotiques.

L’association CESTMed

Le Centre d’Études et de Sauvegarde des Tortues Marines de Méditerranée (CESTMed) est une association créée à l’initiative du Seaquarium du Grau du Roi en 2003, officiellement reconnu comme centre de soin des tortues marines sur le littoral méditerranéen français depuis juin 2007.

Le centre de soins

Ses missions principales consistent à accueillir, soigner et étudier les tortues marines, récupérées par le Réseau des Tortues Marines de Méditerranée Française (RTMMF) ou des particuliers (pêcheurs), qui ont été blessées, victimes d’un échouage ou d’une capture accidentelle .

IMG_0072En compagnie de la petite Pearl qui sera prochainement relâchée ©lemondedesmirons

Le centre de soin peut accueillir 3 bénévoles maximum/jour, il vous faudra avoir suivie une formation afin de pouvoir vous occuper des tortues pour cela contacter pedago@cestmed.org

FB_IMG_1518909464560Le centre de soin CESTMed ©lemondedesmirons

Ensuite vous trouvez un planning d’inscription sur lequel on y trouve les bénévoles prévus pour les différentes semaines à venir (Vous pouvez vous rajouter sur les disponibilités), mais aussi le nombre de tortues présentent au Centre de soin ou à l’étang du Ponant.

Malheureusement compte tenu du nombre croissant de bénévole (enfin temps mieux) il est possible de faire qu’une journée de bénévolat par jour mais vous pouvez toujours contacter l’association.

Retrouvez le planning d’inscription directement sur le site à la section bénévoles ou encore sur ce lien.

L’étang du Ponant

L’étang du Ponant se trouve à 10 minutes du centre du Grau du Roi. Cette étendue d’eau artificielle relié à la mer Méditerranée, sur laquelle le CESTMed à délimité un bassin de réhabilitation en milieu naturel permettant aux tortues marines sortant du centre de soins de s’acclimater à nouveau à la vie semi-sauvage avant d’être relâchées en mer.

IMG_0055L’étang du Ponant ©lemondedesmirons

Si vous ne faites pas de volontariat vous pouvez aussi admirer les tortues remontées à la surface de l’Étang du Ponant depuis la plateforme en bois ou encore lire les nombreux panneaux explicatifs.

Ou pourquoi pas, réaliser une visite guidée, pour cela contacter l’office du tourisme de la grande motte 04 67 56 42 00 ou réserver un rendez-vous sur  lagrandemotte.com.

Ou encore assisté à une relâché de tortue dans l’étang du Ponant.

IMG_0107Bornéo qui retrouve un air de son milieu naturel dans l’étang du Ponant ©lemondedesmirons

La mission au centre de soin ce déroule sur la matinée et comme nous étions venu spécialement pour l’association nous voulions nous impliqués d’avantage du coup on nous donne rendez-vous à l’étang du Ponant pour pécher des tortues.

A notre arrivés à l’étang du Ponant nous avons rejoins les Matelots de la vie avec qui nous avons partagé un pic nique. Nous nous sommes ensuite mis à l’eau afin de former un chaine humaine pour attraper les tortues à relâchées en mer si leur état général est concluant.

La chaine humaine formée nous remontons tout doucement le bassin afin de percevoir une tortue qui toucherais l’un d’entre nous. C’est une première qui nous file entre les jambes puis une deuxième mais finalement nous en attraperons une première qui est Gaia. Nous continuons un long moment afin d’attraper une deuxième pendant que Morgane se montre et se laisse attraper, sauf que ce n’est pas elle que nous cherchons. Finalement nous attraperons Chucky qui doit être relâché Mardi en présence de la télévision. C’était un super moment avec les enfants, animateurs de l’association et bénévoles du CESTMed.

Le Jeudi en début d’après-midi, nous sommes montés sur le bateau (Fleur de Lampaul) des Matelots de la Vie en compagnie du CESTMed pour y faire des tirages cyanotype.

P1080282Le bateau Fleur de Lampaul, des Matelots de la Vie ©lemondedesmirons

Le cyanotype est un procédé photographique monochrome négatif ancien, par le biais duquel on obtient un tirage photographique bleu de Prusse, bleu cyan. Cette technique a été mise au point en 1842 par le scientifique et astronome anglais John Frederick William Herschel.

IMG_0035Le résultats de nos Cyanotypes ©lemondedesmirons

Après avoir choisit nos négatifs pour l’impression ont les expose directement en plein soleil et rince dans l’eau de mer dans des bacs. Une chouette activité avec les enfants.

L’association « Les Matelots de la Vie »

Est une association qui organise à bord de bateaux des aventures dédiées aux enfants hospitalisés. Ces aventures sont aussi offertes aux enfants en dehors de l’hôpital.

En savoir plus sur cette belle association, c’est par ici.

Le relâché de tortue en pleine mer

Après le relâché de Chucky, la balise de Gaia a été réceptionnée nous allons donc apprendre à poser une balise afin de pouvoir suivre son parcours en mer.

IMG_0039Préparation avant la pose de la balise de Gaia ©lemondedesmirons

Ce qui me fait rire c’est que Gaia est plus lourde que Léa avec ses 50 kilos … Pour l’équiper de la balise, il faut nettoyer sa carapace et la poncer légèrement afin d’obtenir une adhérence. Cette opération est couteuse de part le matériel qu’elle demande, l’équipement balistique est onéreux et pour cela le choix de la tortue qui va en être équipé est important. Les tortues ayant atteint la maturité sexuelles sont choisit pour le balisage, car leurs déplacements sont plus vaste puisqu’elles se retrouvent sur leur lieu de reproduction et retournent sur leur lieu de naissance pour y pondre leur propre progéniture. Donc idéale pour obtenir de bons résultats d’études.

Découvrez le relâcher de Gaia qui est parti sur le bateau Fleur de Lampaul avec l’équipage des Matelos de la vie. (On aperçoit Léa 2 fois en fin de vidéo)

Vous pouvez suivre le parcours en mer de Gaia grâce à sa balise sur le site du CESTMed.

Mission du Bénévole

Ce type de bénévolat est accessible à tous même aux enfants qui pourront par l’occasion être encore plus sensibilisés à leurs sauvegardes.

Pour les informations concernant l’accessibilité au volontariat avec les tortues marines continuer à lire jusqu’à Devenez membre et bénévole du CESTMed !?

L’apprentissage commence et nous vous parlons des matinées type de volontariat.

Résumé en 5 étapes après avoir fait la présentation avec les tortues 🐢

  1. Faire le tour des bassins, vérifier et prélever les excréments 💩
  2. Aller chercher les poissons 🐟 pour nourrir les tortues
  3. Une fois fait, vider et nettoyer les bassins
  4. Procurer les soins pour celles qui en ont besoin
  5. Ré-remplir les bassins 🛀 et noter les remarques

Les étapes du volontariat en vidéo:

Nous ne sommes pas des pros du montage vidéo, mais on vous explique le déroulement des matinées de volontariat et Maxence vous fait la présentation des tortues du centre.

Le centre peut accueillir une douzaine de tortues lors de notre séjour nous avons rencontrés 9 tortues:

🐢 Tyson (Pris dans un filet de pêche, aveugle)

🐢 Bornéo (Borgne d’un œil)

🐢 Honolulu

🐢 Picasso (Percutée par un bateau et qui n’a pas survécu à ses graves blessures)

🐢 Californie (Atteinte d’une Maladie des os, ostéomyélite et qui ne peut être relâchée)

🐢 Pearl (La plus petite du centre, elle repartira bientôt en mer)

🐢 Maia (Percutée par un bateau elle aussi, elle est soignée et lorsque la carapace sera bien cicatrisée elle repartira en mer)

🐢 Gaia et 🐢 Chuky que nous avons récupérer dans l’étang du ponant (bassin de réacclimatation avant le retour en mer)

P1080235En compagnie de Bornéo ©lemondedesmirons

Il y a de jolies histoires de tortues qui retrouve la mer mais même si elles cicatrisent plutôt bien parfois il y a des blessures dont elles ne se remettent pas, c’est le cas de Picasso qui à été violemment percutée par un bateau. Sa nageoire avant gauche à été sectionnée, son œil à lui aussi été touché ainsi qu’une grande partie de sa carapace. Elle n’a malheureusement pas survécu …

P1080245En compagnie de Picasso ©lemondedesmirons

Devenez membre et bénévole du CESTMed

15€/personne (pour une année)

En faisant un don d’un montant minimal de 15€ et plus (Paiement en ligne), vous devenez membre de l’association pour un an. Votre don permettra de soutenir toutes les actions du CESTMed et vous permettra d’être informés de l’actu via la newsletter.

Autres volontariats

Le besoin en volontaire est large. Il est possible d’effectuer bien d’autre volontariat en France et partout dans le monde.

En France

Outre le CESTMed, le premier centre de soin pour les tortues marines de Méditerranée à avoir ouvert ses portes, il existe 2 nouveaux centres en France:

– « Centre d’Études et de Soins pour les Tortues Marines » (CESTM) à l’aquarium de La Rochelle

– « Centre Monégasque de Soins des Espèces Marines » (CMSEM) situé à Monaco au Musée océanographique, ouvert en Avril 2019. (https://www.youtube.com/watch?v=jlwdWY_hVkE&feature=emb_logo)

Cependant il n’est pas possible d’effectuer de volontariat dans les autres centres auprès des tortues. De quoi porter de l’intérêt pour d’autres associations Françaises qui œuvrent pour la protection d’espèces différentes, on en parlera prochainement !

En Grèce

Condition: Avoir minimum 18 ans          Participation: De 350€ à 400€ (pour 4 semaines)

Durée: Minimum 4 semaines soit 28 jours, souhaité 6 semaines et +

Logement: Compris en camping (Nourriture à votre charge)

Le Centre de sauvegarde ARCHELON The Sea Turtle Protection situé à quelques kilomètres d’Athènes, s’occupe également de tortues caouannes et accueil des bénévoles toute l’année au centre de sauvetage des tortues. Mais la saison estivale qui s’étend de Mai à Octobre demande une influence de volontaire plus importante pour la prospection des différentes plages afin de protéger les pontes et les naissances à venir … Les missions se déroulent principalement sur les iles de Zakinthos, Péloponnèse et la Crête.

Il est possible de visiter gratuitement le centre du lundi au vendredi (13h00 à 15h00) et le samedi et dimanche de (12h00 à 17h00) et de faire une petite visite guidé de 15 minutes avec un volontaire. Informations et réservation.

Retrouver leurs différentes missions et programme 2020 ainsi que leur grille tarifaire 2020.

Sur l’île de Boa Vista au Cap Vert

Durée: Minimum 2 semaines (court terme) minimum 8 semaines (long terme)

Participation: 280€/2 semaines + 20€/jour sup. 672€/8 semaines + 12€/jour sup.

+50€/frais d’administrations à régler (Les frais couvrent 3 repas quotidiens, l’eau potable, l’hébergement dans le camp, la prise en charge de l’aéroport et le déplacement vers le site du projet.)

Conditions: Avoir minimum 18 ans

Logement: Sous tente (3 repas quotidiens et option de couchage plus confortable 5€/nuit)

Les tortues caouannes  et les tortues vertes de l’île de Boa Vista située au large de la côte d’Afrique de l’Ouest sont en très grand danger suite à la continuité du braconnage massif. Et pour les protéger la Turtle Fondation à mis en place de nouveaux programmes avec des chiens renifleurs.

En 2017, les braconniers de tortues de mer ont fait 235 victimes lorsque l’on sait qu’une tortue sur cent pourra atteindre la taille adulte.

La Turtle Foundation est une organisation caritative internationale qui a été fondée par un petit groupe de particuliers dans un but commun d’empêcher la disparition des tortues de mer avec des projets importants de protection au Cap-Vert et en Indonésie.

Leur vision: Un avenir où les tortues de mer et leurs habitats seront protégés de façon durable, sains et à l’abri des menaces d’extinction et de destruction.

Leur mission: Contribuer à la conservation des tortues de mer sur nos propres sites de projet en coopérant avec les communautés locales pour créer un avenir où les tortues de mer et les gens peuvent prospérer.

Pour effectuer du volontariat avec Turtle Fondation, il existe 3 possibilités: être volontaire à court terme avec un minimum de 2 semaines, être volontaire à long terme avec un minimum de 8 semaines ou être employé sur un poste rémunéré pour toute la saison de nidification avec de nombreuses responsabilités. (Capable de converser, recevoir et comprendre les instructions en anglais et des bases de portugais sont un plus)

Pour cela on vous demande une grande motivation et conditions physiques, d’apprécier le travail en plein air, d’être capable de marcher sur de longues distances sur des plages de sable doux et des sentiers de nature.  En travaillant sous toutes les conditions météorologiques avec le sourire et dans la bonne humeur à toute heure de la journée ou de la nuit ! Retrouvez leur programme pour les courts et longs terme.

En Australie (Côte Est)

Durée: Souhaité couvrant la saison estivale

Participation: Non communiqué

Logement: Compris en camping (Nourriture à votre charge)

Le Centre de sauvegarde Mon Repos Conservation Park que nous avons visité au Nord de la ville de Bargara sur la côté Est Australienne est dédié à la recherche, à la protection et l’éducation sur la thématique des tortues marines . En plus de la visite publique qu’il propose pour assister à la naissance des bébés tortues et divulguer des informations précieuses de protection, nous avons pu passé du temps avec les différents volontaires pour en apprendre d’avantage sur la ponte et les naissances de nos amies tortues. Le site Mon Repos fait parti d’un lieu important de reproduction des tortues marines. Elles viennent pondre sur les plage de Novembre à Janvier alors que les bébés tortues voient le jour de la mi-Janvier au mois de Mars.

Le centre permet une rencontre publique encadrée dans le but d’observé en nocturne des pontes et des naissance.

A faire aux alentours

La randonnée de l’étang du Ponant

Point de départ: Le parking à côté du pont sur le Vidourle, sortie Grand-Motte

Distance: 14 km (Boucle)  Gain d’altitude: Nul  Niveau: Facile

https://i2.wp.com/www.amistat.fr/wp-amistat/wp-content/uploads/2016/05/planbis.jpg

©randocanet

Retrouvez tous les détails de cette randonnée sur site de randonnée Rando-Canet.

Mini-Golf

Ouvert d’Octobre à Mars les Week-end et vacances
Avril-Mai: 14h-19h Juin-Septembre: 14h-23h Juillet-Août: 10h-24h

Adultes: 9€  Enfant: 7€ (De 5 à 12 ans)  Enfant: GRATUIT (Moins de 5 ans)

Ce mini-golf est plutôt bien aménagé, il se trouve à côté du Seaquarium, vous aurez la possibilités de choisir entre 3 parcours de 18 trous. J’ai battu Mickaël haut la main …

IMG_0267A l’intérieur du mini-golf ©lemondedesmirons

Rendez-vous sur leur site officiel pour toutes infos complémentaires.

Conférence

Les Expéditions 7 ème continent

Durant notre semaine au Grau du Roi, nous avons assisté à la conférence et visionnage d’une expédition 7 ème continent animé par Patrick Deixonne, navigateur explorateur. Il y avait également un salon sur place pour sensibiliser le public sur l’impacte de la pollution des océans avec différentes associations.

P1080275_Moment

Conférence Expédition 7 ème continent

Nous avons participé à un concours de ramassage de déchets et avons gagné un appareil photo. On a également acheté la BD « Le monstre de plastique » de Dominique Serafini dirigées par Patrick Deixonne.

Le Monstre de plastiques

Nous avons été séduit par la bande dessinée « Le monstre de plastique » réalisée par Dominique Sérafini (dessinateur BD de Cousteau) et Patrick Deixonne (Navigateur) inspirée des Expéditions 7ème continent. Cet ouvrage permet de mieux comprendre l’impact du plastique dans les océans.

Vous pouvez acheter la BD « Le Monstre de Plastique » sur leur site officiel pour 18€/avec frais de port.

Logement

Le centre de soin ne peut malheureusement pas vous proposez un logement, cependant vous trouverez des Airbnb à tous les prix et beaucoup moins chère que nous si vous y êtes hors vacances (nous y étions en Aout) …

Chambre Estelle (AIRBNB)

292€/semaine (Période touristique Aout)

A 30 minutes du Grau du Roi dans la ville de Villetelle nous sommes accueillis dans la villa de Jean Louis dans laquelle nous avons une chambre indépendante et possibilité de faire à mangé dans leur cuisine.

Petite anecdote:

Un jour dans la semaine, il nous est arrivée une péripétie … En route pour nous rendre au centre de soin, nous avons entendu un bruit provenant de la voiture. On s’arrête donc sur le bord de la route et on s’aperçoit que nous avons perdu un écrou de l’étrier de frein. Un peu galère pour rejoindre le centre, cependant grâce à un ami de Jean Louis chez qui nous étions en Airbnb, nous avons pu économiser le garagiste. Il nous a trouvé la pièce manquante d’une vieille Fiat panda qu’il gardait précieusement dans son garage.


5 réflexions sur “Volontariat avec des Tortues Marines, Gard

  1. Bonjour,
    Ancien bénévole du CESTMED, je reconnais, dans votre ‘reportage’ le centre tel qu’il était voici 3 ou 4 ans, et tel qu’il aurait dû continuer à exister. Malheureusement, ce n’est pas le cas. N’y retournez surtout pas, vous seriez trop déçus… Madeleine et Maxence épaulaient efficacement Jean Baptiste qui s’impliquait dans le fonctionnement de ‘son’ centre. Aujourd’hui, il s’implique dans d’autres projets, et les bénévoles non ou mal formés sont livrés à eux mêmes et font n’importe quoi. Une tortue qui arrive malade ou blessée ne retournera jamais en mer, par défaut de soins ou des soins mal effectués par des personnes non qualifiées… En outre, il y a un mépris total de la réglementation qui s’applique aux espèces protégées. Le RTMMF reconnaît que le centre ne fonctionne plus, mais ne fait rien… Sea Shepperd est en train de mener une action de son côté pour tenter de redresser la barre. C’est très triste, mais le CESTMED ne sauve plus les tortues, mais comme personne ne dit rien, donc il continue…

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Gilles, merci de ton intérêt pour notre retour d’expérience. Nous nous y sommes rendu il y a maintenant plus de 2 ans et 3 mois, nous sommes surpris de ton message car nous sommes toujours inscrit sur le groupe facebook des bénévoles. Il semble toujours avoir la mise en place de la formation d’entrée d’apprentissage des matinées volontaires et en semaine un bénévole expérimenté accompagnateur. Le dernier relâché datant du 27 octobre 2019, cependant je te comprend dans ta notion de bénévoles pouvant être mal formés et le fait qu’il puisse y avoir des problématiques de gestion mais ne rien faire serait certainement plus dramatique. N’hésite pas a partager tes connaissances sur les réglementations et les informations que tu pourrais avoir sur le centre. Merci à toi et belle journée

      J'aime

      1. Bonjour,
        Effectivement, je maintiens ce que j’ai dit. Le centre fonctionne avec 3 permanents : le directeur, qui ne doit pas passer 5 h par semaine au centre, étant beaucoup plus impliqué dans l’association de sa copine (plus lacrative ou plus ‘visible’ (Be Green Ocean)), une ancienne service civique, animatrice pour enfants, aux connaissances réduites des tortues marines (mais qui pratique des soins sans détenir la moindre qualification d’assistante vétérinaire), et un service civique, chargé de la formation des bénévoles sans aucune connaissance de ces reptiles. (pour lui, une tortue mâle adulte de 103 kg est présentée comme étant une juvénile de 5 ans..) . On peut donc imaginer comment tourne le centre. Des bénévoles non formés et non encadrés… Le président de l’association est un Dr vétérinaire à la tête d’un complexe de 5 cliniques dans un rayon de 30 km. Mais il ne trouve pas 1 h de libre pour aller s’enquérir de l’état de santé des tortues malades ou blessées qui ont été recueillies… Quant aux bénévoles ayant une certaine ancienneté qui pourraient encadrer les moins chevronnés, ils ont pratiquement tous quitté l’association, dégoutés de voir comment elle a évolué. Le coordinateur régional du RTMMF m’a écrit : »Je connais malheureusement les difficultés que ce centre de soins rencontre actuellement, ainsi que ses lacunes…. Je m’en suis déjà alarmé auprès du directeur de la DREAL, car son bon fonctionnement est un élément clef du dispositif de surveillance des populations de tortues marines sur nos côtes. « Cela remonte à 6 mois à présent, et rien n’a changé. Et je ne suis pas sûr qu’il ne vaut pas mieux ne rien faire que de faire les choses mal. En l’occurrence, faire mal les choses au CESTMED, c’est faire de la maltraitance animale sur des espèces protégées. Je pourrais donner des exemples concrets de ce que j’ai pu voir et qui me font utiliser le terme de maltraitance, et c’est vraiment trop dommage de voir ce qu’est devenu le CESTMED, Publier sur FB, c’est bien, mais s’occuper correctement des animaux dont on a la charge, c’est autre chose ! Et toutes les belles vidéos permettent de donner l’illusion.

        J'aime

      2. Bonjour Gilles, merci pour ton retour d’expérience, peux tu nous donner plus d’information sur l’action entrepris par Sea Shepperd en vue des problématiques énoncés plus haut ? Nous sommes vraiment triste d’entendre ce retournement de situation sur le fonctionnement du centre … Merci et belle journée

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.