Sur le pouce


 SUIVEZ LE GUIDE ON VA FAIRE DU POUCE

 

Qu’est-ce que l’auto-stop?

« L’auto-stop est un moyen de transport économique, où une personne par un geste reconnaissable d’un bras, d’un pouce ou d’un poing tendus cherche à se faire transporter par n’importe quel type de véhicule de façon gratuite »

 

5 CONSEILS POUR BIEN FAIRE DU STOP

 

1 / L’emplacement

Un choix primordial, évaluez la situation, imaginez-vous à la place du conducteur :

-Est-ce une situation difficile pour l’arrêt?

-Le conducteur dispose t’il de suffisamment de place pour l’arrêt?

 

Surtout n’hésitez pas à aller voir plus loin pour un meilleur spot.

 

2 / La visibilité

Plus les conducteurs vous verront de loin, plus vous aurez de chance d’avoir un véhicule pour poursuivre votre périple. En effet, ils auront plus de temps pour réfléchir et décider de s’arrêter voir même faire demi-tour.

Un point essentiel, votre tenue vestimentaire pourrait bien y être pour quelque chose « Non on ne sort pas la poitrine, le mini short ou son dernier vernis à ongles effet miroir » mais on évite les vêtements trop sales et trop troués, histoire de faire bonne impression et petit plus « Pensez au DEO » !!

De plus, évite les lunettes de soleil qui cache ton magnifique regard ou tes yeux bleus ainsi que ton si beau visage … s’il ne fait pas trop chaud, on peut aussi enlever le chapeau.

Tu peux aussi opter pour le tee-shirt funny …

 

 

 

        Sur la route de la frontière Malaisie-Singapour (de Johor Bahru à Tanjung Puteri )

 

3/ Le choix du panneau

Au début, nous commençons sans car la plupart du temps nous choisissons les routes sur lesquelles nous placer (pas trop de destinations et sens de marche).

Sur une grande intersection, il semble plus judicieux d’en faire une, mais à chacun son ressenti, on marche au filling.

« Tu peux aussi faire des dessins sur tes panneaux »

DSC08352Sur la route de Gympie jusqu’à Rainbow Beach

 

4/ Être préparé

Soit vous êtes un vrai aventurier et vous stoppez pour aller n’importe où, soit vous avez un itinéraire bien en tête.

Il se peut que cet itinéraire n’atteigne pas son objectif final, il faut donc être flexible …

 

Être bien équipé:

-Prévoir suffisamment d’eau (variable en fonction du pays ou de la région où vous vous trouvez)

-Avoir de la nourriture, vous serez bien content d’avoir quelque chose à vous mettre sous la dent en cas d’attente interminable.

-Posséder du matériel de couchage peut s’avérer utile, au cas où vous n’atteindriez pas votre objectif du jour et tombiez dans une petite ville fantôme dans laquelle le seul motel du coin est complet et le camping beaucoup trop loin à pied. Il est important de pouvoir rebondir à toutes éventualités.

 

« En Australie, nous avions programmé de quitter la ville de Bargara afin de rejoindre Rainbow Beach, nous avons trouvé une première voiture pour atteindre Childers (66 km) sur la A1 mais il nous a fallu attendre 4h pour qu’une voiture s’arrête de nouveau et faire 36 autres kilomètres de plus afin d’arriver à la station essence de Torbanlea sur la A1.

Depuis ce point, impossible de reprendre le stop, les voitures roulent beaucoup trop vite, aucun endroit pour qu’ils s’arrêtent et nous ne sommes pas en sécurité.

Nous décidons donc de rebrousser chemin et demandons spontanément aux gens venus mettre de l’essence de nous déposer en ville. A Torbanlea, il n’y a rien nous irons donc à Howard, cette ancienne ville minière.

Le seul hôtel que possède la ville est complet, nous dormirons donc dehors ce soir après cette dure journée de pouce. »

 

5 /Avoir une carte routière

Si vous écoutez toujours vos parents, ils vous diront de ne pas oublier « LA BONNE VIEILLE CARTE ROUTIERE MON PETIT » mais à l’heure d’aujourd’hui la révolution des téléphones et leurs applications tel que GOOGLE MAP et MAPS ME sont vraiment utiles.

Une petite batterie de secours pour le téléphone et un adaptateur prise allume cigare sont utiles, on est bien loin du Télégramme (rire)

⚠ Une carte routière peut vraiment être utile si vous vous perdez sur de petites routes, chemins ou sentiers. Même si on nous a dit MAPS ME te localise même si tu es perdu dans le désert ; il y a toujours des endroits qui ne sont pas couvert par le réseau , même en Australie.

 

6/ On avait dit 5 conseils, je sais !!

Dernier conseil : Ne vous limitez pas en terme de transport tout est bon à prendre !!

 

DSC08354

Sur la route de Rainbow Beach

 

TEST DU POUCE EN MALAISIE ET EN AUSTRALIE

Récits de nos aventures

POURQUOI CES PAYS?

 

MALAISIE

Il fallait bien commencer, mais en réalité nous sommes descendus depuis Koh Lanta jusqu’à Kuala Lumpur avec différents moyens de transport en une longue journée et nous n’avions absolument pas eu le temps de prévoir du change.

Arrivés à 3 heure du matin sur Kuala Lumpur dans une gare routière un peu reculée de la ville, nous décidons de finir notre nuit, toujours sans argent, le lendemain nous prenons l’initiative de nous rendre en ville à pied (bien oui nous n’avons toujours pas de sous) …

Plus de batterie sur le téléphone (le seul que nous ayons) et un sens de l’orientation un peu dérisoire nous ne savons pas où nous allons … les sacs sont lourds et nous sommes vraiment fatigués !!

Voilà c’est comme ça que nous avons tendu le pouce pour la première fois …

Je pense aussi que nous nous sommes peut-être sentis  plus en sécurité en Malaisie.

Des buildings modernes, des villes propres et un mélange de cultures Malaisienne, Indienne et Chinoise.

Les tarifs des bus en Malaisie ne sont pas exorbitants mais cette expérience nous apportera avant tout une belle expérience humaine.

 

NOTRE PARCOURS

But: Depuis Malacca, rejoindre la frontière MALAISIE-SINGAPOUR.

Parcours effectué en 5 étapes pour une durée de 2 jours:

1/ Malacca-Muar (Voiture de Leung)

2/ Muar-Muar (Voiture de So)

3/ Muar-Pagoh (Voiture de Heng)

4/ Pagoh-Johor Bahru (Camion de Ameen)

5/ Johor Bahru-Tanjung Puteri (Voiture de Mehdi)

Itineraire Stop Malaisie

ITINERAIRE SUR LE POUCE, COTE OUEST, MALAISIE

 

Nous avons vraiment apprécié prendre du temps pour faire du stop, lâcher prise avec notre quotidien de vrais touristes.

Cette expérience nous a immergés dans la vie quotidienne de nos conducteurs, Heng et Ameen ont partagé des moments de leur journée de travail et bien plus encore.

Heng nous a amenés à son travail et nous a fait découvrir le fameux fruit « Duryan » plutôt surprenant (on vous laisse nous dire ce que vous en avez pensé ou en penserez) et nous aurait bien fait découvrir sa ville malgrè notre manque de temps.

IMG_20171214_160342

Dans la voiture de Heng

 

Quand à Ameen, nous avons embarqués dans son camion et assurés ses livraisons et changements de cargaisons mais aussi partager un bon moment autour d’un café avec un collègue à lui.

 

 

 

                                Camion de Ameen                                                         Avec Ameen et un collègue de travail

 

 

AUSTRALIE

Le choix de faire du stop en Australie est tout d’abord une question d’argent car oui louer une voiture, un van ou bien encore un camping-car tout le monde sait que cela coûte un peu de monnaie.

Mais le retour à une aventure un peu plus occidentale après être passés par l’Asie nous semblait trop facile … Alors faisons du pouce !!

Descendre la côte EST en stop et un très bon moyen économique, surtout quand on est dans un pays ou les activités et le logement sont plutôt cher.

Il peut y avoir de très bon jours, comme de très mauvais  alors mieux vaut être préparés !!

« Il nous est arrivés de descendre d’un véhicule et d’être pris de nouveau tout de suite après sans même avoir le temps de lever le pouce, puis d’autre fois attendre plus de 4 heures sans qu’aucune voiture ne s’arrête …

Il est tout de même rigolo d’avoir une interaction avec les gens qui vous font des signes en tout genre. »

 

L’Australie est un pays où il fait très chaud, pensez à avoir suffisamment d’eau sur vous, des vêtements longs ou protection solaire ainsi qu’un large chapeau pour éviter l’insolation.

Vous pouvez facilement faire le plein d’eau dans les stations essences, les parcs ou certains fasts food.

 

NOTRE PARCOURS

But: Descendre la côte Est Australienne par nos propres moyens et de façon économique

Parcours effectués en  14 étapes pour une durée de 37 jours:

Itineraire Stop Australie

ITINERAIRE SUR LE POUCE, COTE EST, AUSTRALIE

Détails:

1/ Cairns-Kuranda (Voiture de Roger, notre couchsurfeur)

Roger nous a fait visiter les environs et nos principales déplacements étaient à pied de chez lui pour aller jusqu’en ville.

2/ Kuranda-Cairns City

Bus = 6$/personne

Le temps est mauvais, la pluie au rendez-vous du coût nous optons pour le bus qui n’est pas très cher.

3/ Cairns City-Airlies Beach

Nous devions faire du stop, mais depuis la plateforme couchsurfing CARL nous contacte à notre réveil, il descendant à Brisbanne avec arrêt à Airlies Beach.

 

Il nous demandera une petite participation à l’essence 10$/personne

4/ Airlies Beach-Cape Hillsborough National Park

Départ en van avec JULIEN et DAISY du blog “we are not hippies” qui nous emmèneront jusqu’à Proserpine (Arrêt à la cascade Cedar Creek Falls qui est à sec et à Conway Beach).

DSC07981

Daisy et Julien en tour du monde, leur blog « We are not hippies »

 

Début du stop à la station-service de Proserpine, nous nous faisons virés car c’est interdit devant la station, on nous demande gentiment d’aller plus loin.

1ère voiture= BRYAN (Proserpine à Kuttabul Mount Jukes road) 20 minutes d’attentes

2ème voiture=  PIT (Kuttabul Mount Jukes road à Yakapari Seaforth Road intersection)

20 minutes d’attentes

3ème voiture= SHARON (Intersection au camping) A peine descendu, pas le temps de lever le pouce, elle nous enmène au camping notre destination finale.

5/ Cape Hillsborough National Park -Gin Gin

Au camping, nous prenons notre petit déjeuner avant de partir pour une grosse journée de stop, 2 personnes BETH (Newyorkaise) et  YVES (Belge) viennent demander à nos voisins s’ils sont intéressés par du fromage et autre et les voisins nous montrent du doigt pour qu’ils nous donnent leurs affaires, nous refusons en leurs disant que nous sommes en mode Hitchhiking et que c’est impossible de transporter cela.

Nous les voyons réfléchirs à quelque chose tout en montant dans leur voiture puis ils s’arrétent devant nous en nous disant qu’ils partent en direction du sud vers Hervey Bay et nous proposent de ce joindre à eux pour faire une balade dans le parcs avant de partir.

IMG_20180216_182500

Yves et Beth en voyage en Australie pour quelques semaines

 

Nous souhaitons nous arrêtés vers Bargara car il est possible de voir des bébés tortues, ils nous poserons donc à Gin gin. Nous voulions dormir au camping mais le temps vire à la pluie alors il nous dépose en ville et nos routes ce séparent.

L’hôtel le moins chère coute environs 50$ ce qui est correcte mais nous n’avons pas trop envie de dépenser de l’argent …

Puis assis sur un banc, un homme vient nous parlés, il nous demande si on attend un bus car il n’y en a plus … nous luis disons que non; nous allons consulté les différents hôtels …

Il nous propose de venir chez lui car il peut nous accueillir avec sa femme.

Nous dormirons donc chez BETH et ALDEN une superbe rencontre.

DSC08186

Alden et Elisabeth qui nous ont accueillis spontanément depuis la rue

 

6/ Gin gin-Bargara

Le lendemain après une bonne nuit dans un lit et un bon petit déjeuner concocter avec soin par nos hôtes, ALDEN tient à nous conduire jusqu’à Bargara qui se trouve à environs 60 kilomètres de chez eux.

7/ Bargara-Howard

1ère voiture : CATHY (Bargara-Childers) 10-15 minutes d’attente

2ème voiture : ANDREW (Childers-Torbanlea) environs 4 heure d’attente

Nous ferons marche arrière car la station essence ou l’on nous pose

3ème voiture : BRET (Torbanlea-Howard) 15-20 minutes

8/ Howard-Rainbow Beach

1ère voiture : THIBAULT (Français qui vit depuis 5 ans en Australie) (Howard-Gympie)

2ème voiture : LEONIE et JAY  KENT (Gympie-Rainbow Beach)

Léonie et Jay nous on prit en stop et déposé à Rainbow Beach il possède le Café Jilarty at Rainbow, et nous ont généreusement offert un café et un thé; d’ailleurs si vous souhaitez vous y installé quelques temps ils sont souvent à la recherche de Backpakers pour travailler dans leur café qui a beaucoup de succès.

 

IMG_20180220_121709

Jay et Léonie gérants du Café Jilarty, Rainbow Beach

 

9/ Rainbow beach-Brisbane

La route qui mène à la Rainbow Beach n’est pas très passante et  la plupart des véhicules sont des vans qui ne vous prendrons probablement pas pour des raisons de sécurité et de réglementation.

Le temps n’était pas terrible ce jour ci, nous avons pris le bus pour rejoindre la ville.

Bus: Rainbox Beach-Gympie 38$65/pour 2 personnes

1ère voiture: RICHY (Gympie-Nambour)

2ème voiture: CHARMINE et GERALDE (Nambour-Brisbane)

10/Brisbane-Nerang (Gold Coast)

1 ère voiture: CLIFF (Bisbane-Railway Station Nerang)

2 ème voiture: STEPHIE et TOBIA (Nerang road 90-Narrow Leaf road)

Nous devions rejoindre le centre des chauves-souris pour une semaine de bénévolat, Jay le propriétaire devait venir nous chercher ce qu’il a fait mais nous nous ne sommes pas trouvés donc nous avons fait du stop jusqu’au centre.

11/ Nerang-Byron Bay

1 ère voiture: Agnès (Narrow Leaf road-Byron Bay)

12/ Byron Bay-Port Macquerie

Le temps est affreusement mauvais, la pluie ne veut plus s’arrêter et nous avions anticiper ça la veille sur les réseaux sociaux et plateforme de co-voiturage. Dur de trouver au dernier moment finalement  Ojay (Anglais) accompagné en van par Marco (Suisse) nous propose de descendre la côte à leur rythme en participant au frais d’essence 30$

13/ Port Macquerie-Tarro

Suite de notre route avec Ojay (Anglais) et Marco (Suisse), ils souhaient continuer leur route en direction de Nelson Bay, Ojay nous déposeras sur la route principale de Tarro, de là impossible de repartir nous sommes sur une voie rapide à la tombée de la nuit mais nous ne nous décourageons pas, on ne sait jamais … Inutile de vous dire que ça n’a pas fonctionner et en prime nous avons eu le droit de nous faire dévorer par les moustiques.

Donc pas le choix, nous sommes perdus au milieu de nul part avec en face de nous 4 voies rapides à traversées et un Motel.

Participation aux frais d’essences 28$

14/ Tarro-Sydney

A notre réveil un chat ce trouve devant notre porte, il nous faut trouver un endroit pour repartir, nous marcherons quelques kilomètres afin de rejoindre une route moins dangereuse. On commence à en faire dans le centre ville, puis des hommes faisaint des travaux nous disent qu’ils faut nous rendres plus loin il y a une jonction pour continuer sur Sydney.

1 ère voiture: JOHN (Attente 15 minutes)

IMG_20180308_110629

John sur la route de Sydney

 

John ce rend à Newcaltle dans le cadre de son travail, il fait un détour de plus de 130 kilomètres pour nous déposer sur Sydney.

15/ Sydney-Melbourne(Coseat)

Nous passons par Coseat (plateforme de co-voiturage) notre conducteur PETER nous conduira au centre ville de Melbourne. 50$/pers

Le co-voiturage est bien plus avantageux que les tarifs que proprosent les bus ou les trains.

16/ Melbourne-Aéroport Melbourne

Afin de récupérer notre voiture, louée pour une durée de 10 jours, nous rejoindrons l’aéroport en bus et le tarif et plutôt explosif.

Bus = 39$

 

BILAN AUSTRALIE

De Cairns jusqu’à Melbourne

178$/co-voiturage

89$65/bus

Dépense totale = 267$65  (166€68) soit 4€50/jour sur une base de 37 jours

Budget transport sur 37 jours 2€25/personne

 

DERNIER PETIT CONSEIL

!! ETRE PATIENT !!

 

DSC083374 heure d’attente sans aucune voitures qui s’arrêtent … Petite sieste pour retrouver de l’énergie !!

 

Pour des conseils pratiques allez consulter le site de notre chère Québécoise http://hitchwiki.org/fr/Australie

Attention: MALAISIE = Dorénavant les routiers en camion ne peuvent plus vous prendre en stop, plusieurs accidents ont été déclarés avec des autostoppeurs. C’est INTERDIT depuis environs 1 ans (2017) au risque de perdre leur travail s’ils vous prennent.


3 réflexions sur “Sur le pouce

  1. Super votre article sur l’auto stop , cela me donne envie de m’arrêter pour vous faire monter dans ma voiture..Bonne continuation à vous deux dans cette belle aventure..

    Pleins de bisous de La France

    Lucille

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.